Comparateur de prêts travaux Solucredit.be

Vous pouvez promouvoir vos groupes facebook et recruter de nouveaux membres ...
tech
Administrateur du site
Messages : 70
Inscription : Jeu 27 Août 2009 12:20

Comparateur de prêts travaux Solucredit.be

Messagepar tech » Jeu 24 Jan 2019 21:18

Solucredit.be: LES CARACTERISTIQUES DU PRET TRAVAUX

Le prêt travaux est un produit de crédit à la consommation qui prévoit le financement d'un montant préétabli à un taux d'intérêt fixe et remboursable selon un échéancier de remboursement constant.

Il fait partie de la catégorie des prêts non finalisés , c'est-à-dire des opérations de financement qui ne sont pas directement liées à l'achat d'un bien ou d'un service spécifique.
Ainsi, contrairement à ce qui se passe dans les prêts visés, le chiffre de l'accord n'entre pas en ligne de compte, mais le contrat est conclu directement entre l'institut de financement et le demandeur, qui sont donc les seules parties intéressées.


Par conséquent, si la demande de financement est acceptée, le paiement de la somme s’effectue directement entre les mains du consommateur, et non à un tiers (le contrat en fait).
La présence d'un bien ou d'un service pouvant servir de garantie contre l'insolvabilité éventuelle du débiteur fait également défaut, ce qui rend ce produit plutôt risqué pour le prêteur.
Le prêt personnel est généralement accordé par des banques et des sociétés de financement spécialisées.


PRETS TRAVAUX: LES CONSEILS DE www.solucredit.be
Veuillez noter que, même s’il s’agit d’un prêt non finalisé, l’institution financière peut demander au consommateur de préciser comment il entend dépenser le montant demandé, éventuellement en fournissant une estimation des frais, parfois également contresignée. du commerçant qui fournira les biens ou le service, sous peine de non-financement du montant. Dans ces cas, toutefois, il n’existe aucune relation entre le contrat de crédit et le contrat d’achat, ni entre le vendeur et le prêteur. Si vous souhaitez approfondir davantage le sujet, nous vous suggérons de lire notre guide surcomment obtenir un prêt .


LES GARANTIES EVENTUELLES
En règle générale, l'octroi d'un prêt personnel n'est pas soumis à la présentation d'une garantie (c.-à-d. Des droits de nantissement ou d'hypothèque sur des actifs détenus par le demandeur).


Toutefois, dans certains cas, afin de limiter le risque d'insolvabilité, les établissements prêteurs soumettent au demandeur un contrat prévoyant le paiement d'acomptes, ou une facture unique, pouvant garantir une partie ou la totalité du montant payé.

La forme de garantie la plus répandue est toutefois la signature d’un codébiteur ou d’un tiers garant qui garantit la bonne fin de l’opération. Il s'agit d'une demande plutôt courante, en présence de conditions particulières (par exemple un demandeur d'âge récent ou d'un montant particulièrement élevé).

En tout état de cause, il n’est pas possible d’établir des règles valables a priori car la demande de garantie est laissée à la discrétion de chaque institution qui décide au cas par cas, en fonction du profil de risque de la transaction et du demandeur.

Enfin, les banques ou les institutions financières tentent parfois d’ atténuer le risque de crédit lié à l’octroi d’un prêt en souscrivant des produits d’assurance particuliers. Dans la plupart des cas, il s'agit de polices d'assurance couvrant le risque de décès ou de perte d'emploi. En d'autres termes, en cas de décès du fonds, la compagnie d'assurance règle la dette résiduelle vis-à-vis de l'institution garantissant l'extinction du prêt. En cas de perte d'emploi, la Société versera les acomptes jusqu'à ce que le fonds ait trouvé un nouvel emploi ou, dans certains cas, jusqu'à un nombre maximal d'acomptes.

Ces produits d’assurance sont des produits financiers dont le coût est généralement considérable et qui pèsent évidemment sur le coût global du prêt, ce qui entraîne une augmentation du remboursement échelonné. Il est donc très important de prendre cela en compte lors du choix du financement le plus pratique parmi les différentes offres de plusieurs instituts.

LES ÉLÉMENTS DU CONTRAT
Le contrat de prêt établit les conditions dans lesquelles la Banque ou les finances accordent une certaine somme d’argent à un sujet qui s’engage à le rembourser dans un délai déterminé en effectuant un versement échelonné.

Il doit être signé par les deux parties et il est très important que la législation établisse ce qu’elle doit contenir et comment elle doit être écrite. La Banque doit déclarer avec exactitude les conditions réelles de son offre et le client doit ratifier son engagement de rembourser le prêt conformément aux conditions convenues.

L'intervention de la législation pour définir les termes ponctuels du contrat de prêt constitue une protection contre l'organisme émetteur et surtout l'objet financé, ce qui permet de comprendre parfaitement les caractéristiques et le coût du financement sur le point de se souscrire.

La loi stipule qu'un contrat de prêt personnel doit contenir les éléments suivants:

le type de prêt;
le montant du prêt et les modes de financement;
le nombre, les montants et la maturité des versements individuels;
le taux annuel effectif annuel (TAP), qui comprend les intérêts et les frais accessoires;
les détails des conditions analytiques selon lesquelles le TAP peut être modifié, si nécessaire;
le montant et le motif des frais exclus du calcul du TAP;
toutes les garanties requises;
toute couverture d'assurance demandée et non incluse dans le calcul du TAP.
Outre ce qui précède, les contrats de crédit à la consommation ayant pour objet l’achat de certains biens ou services contiennent, à peine de nullité:

la description analytique des biens et services;
le prix d'achat en espèces, le prix fixé par le contrat et le montant de tout acompte;
les conditions du transfert des droits de propriété, dans les cas où le transfert de propriété n'est pas immédiat.
Aucune somme ne peut être réclamée ou facturée au consommateur, sauf sur la base de dispositions contractuelles expresses. Les dispositions ci-dessus sont obligatoires ou le non-respect, même d'une seule condition, entraîne la nullité du contrat.

DÉFAUT DE PAYER UN TAUX

L'interruption du remboursement du financement implique le non-respect immédiat du financement de l'institut et le risque de conséquences désagréables

les intérêts dus seraient augmentés, avec l'application d'un défaut;
votre nom risque d’être inclus dans la liste des retards de paiement et / ou communiqué aux organismes de protection du crédit (Central Risk), qui partageront les informations avec l’ensemble du système bancaire et financier. Le résultat sera la détérioration de la solvabilité du client et, par conséquent, une difficulté accrue à obtenir un crédit à l'avenir.
L'absence de paiement rapide, même d'un seul versement, autorise le prêteur à résilier unilatéralement le contrat. Le client sera tenu de payer tous les frais bancaires et de protestation, ainsi que tous les frais engagés par l'Institut pour recouvrer les sommes dues, ainsi que les pénalités éventuelles.


EXTINCTION PRÉCOCE
La législation établit qu'il est toujours possible d'éteindre le prêt avant la durée convenue.
Le client qui choisit d’exercer cette option sera tenu de rembourser le capital restant dû, majoré d’une pénalité qui, selon la loi, ne peut dépasser 1% du montant financé.
Si le contrat ne précise pas le montant du capital résiduel après chaque échéance de remboursement, la somme de la valeur actuelle de tous les acomptes non échus à la date du remboursement anticipé est considérée comme du capital résiduel.


L'AVIS DE SOLUCREDIT.BE
Si vous avez déjà contracté un emprunt assorti de conditions pénalisantes, envisagez la possibilité de le supprimer et d'en demander un autre à des conditions plus favorables. Le fardeau total supporté par vous, comme nous venons de le décrire dans ce paragraphe, a une limite maximale fixée par la loi.


CRITERES D'EVALUATION
Nous illustrons ci-dessous certains critères d’évaluation spécifiques du prêt personnel.

Politiques de risque
Chaque institut applique sa propre politique de risque lors de l'évaluation des demandes, en fonction des données statistiques dont il dispose ( cote de crédit ). Ces données constituent l’instrument permettant à l’Institut de maintenir les faillites en dessous d’un certain seuil.


Niveau de revenu
L'acceptation des demandes est également normalement soumise à l'évaluation du niveau de revenu du demandeur et à la relation entre ce dernier et les échéances de remboursement éventuelles.


Fiabilité prêt
grande importance joue enfin la solvabilité du demandeur. Il est important de souligner que cette évaluation n'a pas de sens "moral". Les instituts se limitent à estimer le niveau de risque associé à chaque demande, également sur la base des rapports de crédit fournis par le Centre des risques.

Si les antécédents de crédit du demandeur présentent des "défauts" (retards de remboursement des prêts antérieurs, impayés, etc.), la probabilité que la demande soit acceptée est manifestement plus faible.

Dans certains cas, une alternative viable est l’ attribution du cinquième mandat., une solution qui, en offrant les garanties appropriées à l’institution de financement, permet l’adoption de critères d’évaluation plus souples.


CONDITIONS ECONOMIQUES
Lors du choix entre différentes offres de financement, il est bon de considérer le coût total de chacune, sans limiter l'évaluation du seul versement mensuel.
Cependant, ce n'est parfois pas une tâche facile, car les dépenses d'un prêt peuvent être nombreuses (montant décaissé, intérêts, frais accessoires, dépenses initiales, coûts d'assurance) et sont difficilement mesurables immédiatement.



En général, les éléments à prendre en compte avant de signer un contrat de prêt sont les suivants:

TAN (Taux annuel nominal)
Le TAN représente le taux d'intérêt, exprimé en pourcentage et sur une base annuelle, appliqué au capital financé (parfois brut de tous les coûts d'assurance ou d'investigation). Il sert à calculer, à partir du montant financé et de la durée du prêt, la partie des intérêts qui seront versés au prêteur et qui, ajoutés au quota de capital, détermineront le versement du remboursement.


TAP (Taux annuel effectif annuel)
Le TAP est une mesure, exprimée en pourcentage, avec deux décimales et sur une base annuelle, du coût total du prêt. Contrairement au TAN, le TAP inclut tous les frais accessoires, tels que les frais d’enquête et les frais d’assurance, à la charge du client.

Toutefois, sous certaines conditions, la législation italienne permet une certaine discrétion, en excluant ou en incluant dans le calcul du TAP certains éléments: les frais d’assurance, par exemple, s’ils sont facultatifs, peuvent être exclus du calcul.

Faites attention et examinez attentivement vos dépenses totales en analysant chaque élément de l'offre qui vous est proposé de temps à autre.

RECOMMANDATIONS SOLUCREDIT.BE
Lors de la comparaison de deux offres de prêt ou plus, rappelez-vous que le TAP peut constituer un élément de comparaison correct à condition que les prêts présentent les mêmes caractéristiques en termes de montant, de durée et d’autres coûts.


Veuillez noter que lorsqu'il y a des frais accessoires autres que le fardeau du TAN:
Avec le même montant financé, le TAP est réduit à mesure que la durée du prêt augmente.
Pour la même durée, le TAP est réduit à une augmentation du montant du prêt.



Advertisement

travailler sur internet

Revenir vers « Promotion de votre groupe facebook »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité